Personnalisation, Tuning, Accessoires

30 déc

Connaissez-vous la DS Mille Pattes ?

 

La DS Mille Pattes, ou l'OVNI automobile.

En 1972, le constructeur automobile Citroën réalise pour l'équipementier pneumatique Michelin un prototype adapté de son modèle DS Break, qui rentrera dans l'histoire sous le nom de "Mille Pattes" 

L'histoire du « Mille pattes » débute par un besoin : celui des équipes d'ingénieurs de l'équipementier Michelin de tester leurs prototypes de roues de poids lourds sur de grandes distances. L'idée de créer un véhicule analytique pouvant réaliser des tests de comportement et d'usure de pneus différents dans des conditions similaires. Elle donnera naissance à un monstre de 7.20m de long et 2.45m de large. Pas tout à fait le gabarit d'une Twingo !

 

 

Le Mille Patte Citroën Michelin en action

Le constructeur automobile Citroën entre rapidement dans le projet et adapte aux besoin des ingénieurs Michelin un modèle de sa série DS Break. Le fameux Mille Pattes est désormais vivant, et devient le premier prototype d'une longue série de véhicules analytiques.

Les caractéristiques du Mille Pattes sont pour le moins impressionnantes : dotée de deux moteurs Chevrolet V8 de 200 CV chacun et 5.7L, la puissance développée par cette DS lui permettra d'atteindre une vitesse maximale de 180 km/h. Plutôt impressionnant, pour un break au poids faisant une bagatelle de plus de 9T (9.150 Kg exactement). 

S'il peut effectuer des essais sur route, ce véhicule passera toutefois la majorité de sa vie en piste d'essais à l'usine Michelin de Clermont-Ferrant.

 

Le constructeur automobile Citroën entre rapidement dans le projet et adapte aux besoin des ingénieurs Michelin un modèle de sa série DS Break. Le fameux Mille Pattes est désormais vivant, et devient le premier prototype d'une longue série de véhicules analytiques.

Les caractéristiques du Break Mille Pattes sont pour le moins impressionnantes : dotée de deux moteurs Chevrolet V8 de 200 CV chacun et 5.7L, la puissance développée par cette DS lui permettra d'atteindre une vitesse maximale de 180 km/h. Plutôt impressionnant, pour un break au poids faisant une bagatelle de plus de 9T (9.150 Kg exactement). 

S'il peut effectuer des essais sur route, ce véhicule passera toutefois la majorité de sa vie en piste d'essais à l'usine Michelin de Clermont-Ferrant.

 

Une DS Break automatique d'exception

Le Mille Pattes peut tester jusqu'à 11 roues simultanément, dans des conditions proches de celles des laboratoires fixes. Le poste d'essai au centre du véhicule abrite la 11e roue. L'ensemble permet le test d'une gamme de pneumatiques Michelin allant du Tourisme au Poids Lourd 12 R 22.5.

Côté traction, le véhicule est équippé d'un embrayage hydraulique, qui reste une marque de fabrique des véhicules Citroën. Celui-ci est couplé à une boîte de vitesse automatique transmettant la puissance au train arrière de la voiture.

 

 

Un break aux couleurs ... détonnantes ! 

A ses début, cet impressionnant break fut livré à l'équipementier intégralement blanc. Visiblement, les couleurs criardes lui convenaient bien mieux : le choix de la combinaison orange / jaune étant assez eclectique. C'est pourtant son incroyable dégaine qui fera rentrer ce prototype précurseur dans l'histoire. 

 

 

Vous chez à remplacer vore voiture par une CITROEN ? Si nous n'avons pas de DS Mille Pattes en stock, le Réseau BodemerAuto propose tout de même plus de 1.500 voitures d'occasion et neuves toutes marques, en stock chez les concessionnaires Renault - Dacia et Nissan du Réseau. Découvrez les voitures d'occasion Citroën à Saint-Brieuc, Vannes, Cherbourg ... en quelques clics : 

 

 

 

 

Thibaud de BodemerAuto

Sources : Wikipedia, Citroën, Michelin

Articles associés

0 commentaire

Poster un commentaire

 

Nom :

Commentaire :